J'ai perdu mon COD (éd. Pays et Terroirs)

Dans la droite ligne de la Corolle du Nénuphar, j'ai eu envie de rédiger un petit aide-mémoire destiné à tous les auteurs amateurs, plumitifs et épistoliers dévorés de scrupules, qui ont pu me demander - à moi qui suis aussi plumitive et dévorée de scrupules - des conseils sur une tournure ou une difficulté grammaticale. Je me suis aperçue, au fil des années, que ce sont toujours les mêmes points qui posent problème. Et aussi qu'ils sont nombreux, ceux qui, loin de vouloir réformer l'orthographe et la grammaire, éprouvent pour elles un respect profond, auquel s'ajoute souvent un complexe d'infériorité : ils ont des choses à dire, mais pensent qu'ils les diront mal, et se sentent intimidés, voire bloqués. D'où ce petit recueil sans prétention, destiné à apaiser les affres des écrivains en herbe, en leur montrant qu'ils ne sont pas les seuls à appréhender le grand méchant accord des participes passés. Nous avons tous connu cela…

 

Pour en savoir plus...